6 résultats affichés

Rupture de stock
34.90
34.90

Symbole de traditionalisme et d’attachement aux valeurs islamiques chez la femme, la abaya est un vêtement incontournable chez les musulmanes. Dans l’histoire, elle a commencé à être portée les femmes du désert. Il s’agissait d’un vêtement conçu pour s’adapter aux conditions de vie qui pouvaient être assez difficiles. Ce n’est qu’à la suite que cette robe est devenue la robe musulmane la plus répandue. Malgré l’usure du temps, la abaya conserve ses attraits : la robe incarne un équilibre entre l’élégance et la pudeur. Mais c’est aussi un habit pratique. Les longueurs, le tissu ou encore les couleurs sont adaptés à chaque femme.

La abaya, qu’est-ce que c’est ?

« Abaya » est un terme qui renvoie à un vêtement pour femme, précisément, une robe longue et ample qui recouvre une autre tenue. Il existe plusieurs modèles. Mais elle est très souvent noire ou alors d’un ton neutre, plutôt clair. Elle peut s’ouvrir sur la hauteur ou pas.

Cette robe est habituellement portée par les femmes musulmanes au Moyen-Orient, notamment dans les pays du Golfe et les Émirats où c’est une tenue journalière. Elle l’est un peu moins dans d’autres contrées comme le Maghreb et l’Asie. Certains pays orientaux le rendent même obligatoire comme l’Arabie Saoudite. C’est une tenue très appréciée parmi les pratiquants de l’Islam. En effet, la abaya incarne la pudeur, la modestie ou encore l’humilité. Il s’agit donc d’un vrai symbole religieux.

Comment porter la abaya ?

La manière de la porter diffère selon la culture et le pays, mais aussi, et surtout selon le style et les préférences des femmes musulmanes. De façon générale, elle peut se porter avec le hijab ou avec un niqab.

Le hijab comme ornement de pudeur

Ces robes peuvent se porter avec des accessoires comme le hijab, un autre grand symbole religieux pour la femme dans la pratique islamique. Il peut lui-même se porter de différentes façons. La couleur et les détails de la abaya définissent le hijab à mettre. Néanmoins, le mieux est d’opté pour un ensemble sombre afin de concrétiser le but majeur de ce vétement qui est la discrétion. C’est souvent le cas lors d’évènements spéciaux ou de célébrations. Dans tous les cas, le foulard qui va avec ne doit pas frapper le regard. Il doit être au moins aussi discret que la abaya. C’est l’une des associations qu’on retrouve le plus chez les femmes musulmanes.

Les accessoires qui vont avec l’abaya

En dehors de cela, elle peut être accompagnée par des bijoux, des chaussures, un sac ou une ceinture. Concernant les bijoux, ce sont surtout les bracelets et les colliers. Les bracelets sont à privilégier si les manches sont amples. En revanche, lorsque les manches sont plutôt resserrées, l’accessoire à porter est le collier. En multipliant les colliers, le look prend devient encore plus tendance. Quant aux chaussures, la abaya se porte avec à peu près tout, sandale, bottines, baskets, etc. Enfin, pour les sacs, on a des sacs bandoulière, des sacs cabas ou des sacs à mettre à l’épaule qui correspondent parfaitement au vêtement.

Le mariage entre la abaya et le kimono

C’est encore là un grand classique chez les femmes musulmanes. La abaya peut être associée avec un kimono. Le kimono joue alors un rôle similaire à celui d’une veste. Il parfait en quelque sorte la tenue. Il y en a de différentes tailles. Généralement, le kimono est choisi long, voire même très long. Il se mariera très bien avec la robe traditionnelle. En fonction de la coupe de la tenue, vous pouvez opter pour un kimono ouvert ou doté de boutons ; un kimono aux manches papillons ou aux manches classiques.

Quand la porter ?

En réalité, il n’y a pas vraiment d’occasion précise pour porter la abaya. Elle s’arbore aussi bien au quotidien que pendant les fêtes du calendrier musulman. Cependant, selon le moment on ne porte pas le même type de robe. Pour les sorties, les modèles longs, notamment ceux associés aux kimonos sont idéaux.